Rechercher sur le site  |  Plan  |  FAQ  |  Contacts  




Vous êtes ici : Accueil > Invit'à lire du samedi 4 octobre 2008

Invit'à lire du samedi 4 octobre 2008

Afficher tout le contenu de type :
Tags: Invit'à lire

Les Invit' à lire du Samedi 4 octobre 2008

 

à 11h00, en section adulte

menu invi'à lire
 

 

La dernière heure du dernier jour/ Joris Soler

Belfond, 2008

Né près de Véracruz (Mexique) au sein d'une colonie d'émigrés catalans fondés par son grand-père à l'issue de la guerre civile espagnole, Jordi Soler renoue avec ses souvenirs d'enfance.
Gêné par une infection oculaire que les médecins de Barcelone, sa ville de résidence n'arrivent pas à soigner, il s'envole pour le Mexique afin d'y rencontrer la chamane de la Portugesa, la plantation de son enfance.
Aussitôt, la vie de la plantation reflue à sa mémoire. Et d'abord ses personnages haut en couleur. Il y a Arcadi, le grand-père, figure du patriarche, Sacrosanto le serviteur dévoué, les élus locaux dominateurs et totalement corrompus, la chamane, une guérisseuse que l'on n'hésite pas à solliciter car la plantation est isolée de tout. Et puis, Marianne sa tante. Atteinte d'une maladie nerveuse et douée d'une force physique incroyable, elle maltraite sa sœur et son entourage au point que la famille l'enchaîne pour pouvoir vaquer à ses occupations. Sa folie pèse sur la plantation et devient avec sa fin tragique comme la métaphore de la décadence de la colonie.

A travers les aventures rocambolesques de la communauté, Jordi Soler dépeint un univers insolite, fantasque, drôle et violent peuplé de personnages loufoques et excentriques. Au travers d'une écriture inventive (multiples flashbacks), il met en lumière la douleur de l'exil, et les inégalités sociales criantes entre les colons, les noirs et les indiens, les maîtres et les esclaves. Un roman foisonnant où la folie côtoie les émotions de l'enfance et qui emporte le lecteur dans une histoire totalement baroque.

Nathalie, secteur adultes

 

Twist / Delphine Bertholon

JC Lattès, 2008

Madison, une petite fille de 11 ans est enlevée à la sortie de l'école. Séquestrée pendant plusieurs années dans une cave, elle réussit à obtenir un cahier de son ravisseur. Ce qui la sauve car jour après jour, elle y raconte sa vie d'avant, ses parents aimants, ses copines, elle y confie ses espoirs, ses pensées intimes, son amour secret pour Stanislas son jeune professeur de tennis. Elle y consigne son quotidien, observe son corps en pleine mutation, s'amuse des victoires Deux autres voix se mêlent à celle de Madison, celle de sa mère qui lui écrit de belles et longues lettres qu'elle termine immanquablement par « N'oublie jamais que je t'aime » et celle de Stanislas qui désemparée par un amour déçu sera sauver par Madison.

Inspirée d' un fait divers (l'enlèvement et la séquestration d'une jeune allemande de 1998 à 2006) le roman de Delphine Bertholon n'a rien de sordide, pathétique ou sensationnel. C'est au contraire un roman éblouissant sur l'adolescence, la force de vie et d'inventivité qu'une personne peut développer pour combattre le désespoir et survivre.. « Twist » comme l'appelait son grand-père est une adolescente pleine d'énergie et d'humour au langage fleuri et décapant. Une leçon de vie lumineuse.

Nathalie, secteur adultes

 

La meilleure part des hommes / Tristan Garcia

Gallimard, 2008-10-01

Chronique des années 80 et de la communauté homosexuelle frappée par le Sida, ce roman met en scène , 3 intellectuels branchés. Il y a William Miller, issu d'une famille de prolétaire juif, écrivain provocateur, qui fustige la Morale et vit son homosexualité comme une révolte idéologique contre la société Il y a Doumé (Dominique Rossi) son ancien amant, issu de la bourgeoisie, ex-gauchiste, journaliste et créateur de l'association Stand Up (clin d'œil à Act Up crée en 89 ) qui pense que la prévention est le meilleur moyen pour éviter la contamination et que pour aider la communauté gay, il faut des appuis politiques. Enfin, Jean-Michel Leibowitz, intellectuel juif-qui passe du gauchisme à la droite réactionnaire et qui invente l'expression « pensée unique » selon laquelle démocratie et intelligence sont totalement contradictoire. . La seule femme du roman, Elizabeth, amie, amante et collègue des 3 protagonistes est observatrice et médiatrice. Des années 80 jusqu'aux années 2000, les 3 héros se déchirent, se trahissent, se livrent à une lutte idéologique sans merci

Un livre documenté souvent drôle, qui nous plonge dans les débats d'une époque et évoque les divergences d'une communauté .

Nathalie, secteur adultes

 

Cruels, 13 / Luc Lang.

Stock, 2008

En 16 nouvelles satiriques Luc Lang décrit le monde contemporain. Il aborde la société sous toute ses facettes : le couple, le monde du travail, le voisinage, la ville, la circulation... Dans la onzième nouvelle, par exemple, un couple se déchire pour une bête histoire de petite cuillère et cela finit très mal.

C'est drôle, cinglant, impitoyable. Les titres sont numérotés de 1 à 17, mais il n'y a que 16 nouvelles : ne cherchez pas la 13ème, comme dans les ascenseurs américains où il n'y a pas de 13ème étage, elle n'existe pas, par superstition ?

Claude D., secteur adulte

 

Daphné disparue / José Carlos Somoza

Actes Sud, 2008

Juan Cabo se réveille amnésique après un accident de voiture, il apprend qu'il est un écrivain célèbre et découvre que juste avant cet accident il avait laissé le début d'un texte se terminant par une phrase inachevée. « Je suis tombé amoureux d'une femme inconnue [... ] sa silhouette est.... ». Fiction ou réalité ? Juan va se lancer dans une enquête littéraire aux multiples rebondissements, pour retrouver cette inconnue.

Ce livre n'est pas un roman policier, mais il se lit comme un policier, un policier fantastique où fiction et réalité sont intimement imbriquées.

Claude D. secteur adulte
 

 

Il était une fois peut-être pas / Akli Tadjer

Ed. Lattès 2008

C'est l'histoire d'une relation père fille privilégiée : Mohammed élève seul sa fille et elle est toute sa vie. Mais Myriam grandit et prend son indépendance, elle va vivre et étudier à Toulon, laissant Mohammed à Paris où il exerce le métier d'artificier. Il vit dans l'attente des week end où sa fille revient. Puis Myriam revient un week end avec Gaston, un français tout blanc, le nouvel homme de sa vie et repart à Toulon en laissant Gaston avec papa, et là, commence une cohabitation pleine de quiproquos racontée avec tendresse et beaucoup d'humour.

C'est un beau roman, facile à lire, plein de tendresse, de finesse et d'humour, et qui incite à la tolérance.

Claude D. secteur adulte

 

Collection « Paris est à nous » ed. Parigramme

Une petite collection bien pratique de guides thématiques autour de la culture, la consommation, la vie parisienne, pleins d'adresses, de sites internet ... Dont voici quelques titres : Vivre bio à Paris, Paris de fil en aiguilles, Paris en fauteuil, Paris brico-déco....

Claude D. secteur adulte

La Clé / réalisé par Ebrahim Forouzesh DVD de Doriane Films

Film iranien

Amir, 4 ans, reste seul avec son petit frère de 6 mois, sa mère est partie faire une course en fermant la porte à clé. L'absence se prolonge.... Amir fait une bêtise, essaie de réparer, mais n'y arrive pas et les mini-catastrophes s'enchaînent. Au milieu du désastre, il s'occupe avec beaucoup de tendresse de son petit frère, il fait ce qu'il peut mais à 4 ans ce n'est pas facile. Les voisines s'en mêlent en donnant des conseils à travers la porte fermée.

Dans ce film plein d'humour et de tendresse, on assiste à un enchaînement de situations burlesques, avec un aperçu de la société iranienne.

Claude D. secteur adulte

Saint-Denis bout du Monde / Samuel Zaoui,  Ed. de l’Aube, 2008-10-22

Ils sont vieux et se prénomment Malek, Mustapha et Hachini. Arrivés dans les années 60, ils sont, après une vie de travail, pauvres, isolés et abandonnés de tous. Ils errent , tels des zombies comme dans les films de Romero. Elle, c’est Souhad, agrégée de lettres qui mène à priori une vie tranquille jusqu’au jour ou elle vient s’occuper de la maison paternelle et renoue avec un monde qu’elle avait feint d’oublier. Un monde où indigence, racisme, indifférence régit la vie de ces oubliés. Il y a aussi  Idriss, africain et vigile de son état. Exaspérée par le racisme d’une caissière Souhad crève l’abcès et provoque chez les anciens un retour vers leur passé.
La fin du roman, loin d’être surprenante,  nous donne l’occasion d’apprécier le personnage féminin. Depuis le début, elle se plaignait des efforts qu’a fait son père. De toutes les discussions qu’ils n ‘ont pas eues. De la disparition de son frère. Comme du départ de son père pour l’Algérie. Pourquoi Maintenant ?
Les vieux de par leur passé nous apparaissent plus sympathiques. Tout comme l’agent de la sécurité. Il est, peut-être, le vrai héros, qui cache une certaine vérité.
Un autre regard sur ceux qui s’intègrent ou se croient intégrés.

Jöel, secteur adulte

 

Skully Fourbery / Derek Landy, Gallimard jeunesse, 2008

A douze ans, Stéphanie vient de perdre son oncle. Elle fait la rencontre de Skully Fourbery, un ami du défunt. Ce dernier est étrange. En plus de son par-dessus, il porte un large chapeau, une écharpe et des gants alors que dehors c’est l’été. Le soir même alors que Stéphanie passe pour la première fois la soirée seule dans la maison de son oncle elle est attaquée. Skully intervint pour la protéger. Elle, qui depuis toute petite avait  cru en la magie de cette maison. Elle qui venait de perdre cette croyance en voyant les proches de son oncle utiliser les pièces qu’elle avait imaginé secrètes. Elle était maintenant confrontée à la réalité de la vraie magie. Elle va s’entêter à suivre Skully, et rencontrer de nombreux autres êtres magiques. La séduisante China Spleen, Mister Bliss qui fait peur à Serpine lui-même, ainsi que Tanis. Mais aussi les anciens et bien sûr le terrible Serpine qui espère le retour de monstrueux dieux anciens. Certes, on pourrait se dire que l’histoire est bien banale pour le public jeune. C’est un fait, mais c’est un livre pour la jeunesse qui est rondement mené. Il y a de l’humour et des personnages bien trempés. Cela vaut un Harry Potter et j’attends la suite avec impatience.

Jöel, secteur adulte

 

 



Médiathèque municipale, 2 av. Gabriel Péri, 92220 Bagneux.
TDR © 2007 Ville de Bagneux, Mentions légales. Réalisation Décalog