Rechercher sur le site  |  Plan  |  FAQ  |  Contacts  




Vous êtes ici : Accueil > ACCROCHAGE MARS : CLAUDYNE RENE-CORAIL monotypes sur tissus

ACCROCHAGE MARS : CLAUDYNE RENE-CORAIL monotypes sur tissus

Afficher tout le contenu de type :
Evenements: Accrochage
Tags: accrochage | monotypes sur tissus
28/02/2015 - 00:00
28/03/2015 - 23:59
Bandeau_accrochage
 

 

Claudyne  voit le jour à Fort-de-France. Dans les années 70, ses parents s'installent à Bagneux.

Dès son enfance, elle se sent attirée irrésistiblement par le dessin, matière où elle excelle pendant toute sa scolarité. Elle passe les concours de toutes les écoles d'art  parisiennes et entre à Corvisart où, pendant trois années, elle prépare un CAP de dessinateur d'exécution en publicité. Terriblement déçue de ne pouvoir entrer aux Beaux-Arts, elle s'en détourne un temps et entre dans la vie active.

Mais la passion couve...

En 1998, Claudyne participe à une exposition artisanale aux Trois-Ilets, sur son île natale.

Encouragée par un admirateur, journaliste, elle se remet au dessin avec bonheur, et s'ouvre à la couleur, elle qui jusqu'alors n'utilisait que la mine de crayon graphite.

De retour à Bagneux, Claudyne reprend ses études inachevées, réalise son rêve et obtient un Master 2 d'arts plastiques. Elle explore toutes les possibilités artistiques, toutes les combinaisons des matériaux (tissu, métal, bois, ficelle, paille, fleurs séchées, feuilles...) et utilise les nouvelles technologies pour aller encore plus loin dans sa démarche créative.

Octobre 2013, elle rencontre une journaliste/artiste, Brigitte Camus. Elle lui apprend que son expression créative est post figuration narrative sur des thèmes engagés, autour de l'esclavage et l'identité Antillaise dans sa pluralité.

L'art c'est sa vie. Il est au coeur de ses préoccupations. Dans ses créations l'art est matière, substance, problématique, elle conçoit comme une solution à notre société  cherchant un sens à ce que nous sommes, des êtres humains. Elle cherche à déclencher des sensations, attraction/répulsion, une bipolarité qui n'a pas d'explication mais donne sens à son art.

Merci à la médiathèque de Bagneux de nous réserver ce bel espace d'expositions.

 

 

Non le beau n'est pas le beau le beau

n'est pas la réussite du beau classique

le beau est simplement la sincérité de soi

KhoKhO René-Corail (artiste antillais)

Est beau ce qui plaît universellement sans concept Emmannuel Kant

      



Médiathèque municipale, 2 av. Gabriel Péri, 92220 Bagneux.
TDR © 2007 Ville de Bagneux, Mentions légales. Réalisation Décalog